Puit Canadien - Vidéo

Profitez de fraicheur en été, et de chaleur en hiver dans votre maison tout en respectant l'environnement grâce au puits canadien (ou puits provençal) !


Cette maison a un secret ! Elle s'aère grâce à un réseau souterrain, c'est le puit canadien.
Pour Anne, impossible de se passer de la fraicheur l'été et du chauffage l'hiver, mais comment combiner cela avec l'environnement ? Grâce aux bienfaits de la terre, climatiseur naturel. Eh oui ! Qu’il gèle en surface ou qu’il fasse une chaleur écrasante, la température souterraine, elle, reste constante.

C’est la différence de température entre l’air extérieur et la terre qui permet de rafraîchir l’air l’été et de la préchauffer l’hiver, même lorsque les températures extérieures sont négatives. L’air brulant ou glacial est prélevé à l’extérieur par une entrée d’air : c’est une cheminée en inox équipée d’une grille et d’un filtre. Puis cet air transite par des conduits enterrés entre 1m50 et 3 mètres sous terre où il fait environ 12°C toute l’année.

Ces canalisations résistantes et étanches sont posées en légère pente pour permettre d’écouler la condensation. Elles ont un diamètre intérieur de 16 à 25 cm, en fonction du débit d’air qui doit ventiler la maison. Pour la longueur : il faut prévoir 30 à 50 mètres de réseau, car pour obtenir un réchauffement correct, l’air doit passer plus de 20 secondes sous terre avant d’être pulsé dans la maison.

Le système fonctionne l’hiver ou l’été sans modification de l’installation, ceux qui s’en servent pour rafraîchir parlent plutôt de puit provençal. Cette méthode date des romains, et c’est aujourd’hui le seul moyen de ventilation passive qui permet de rafraichir la maison.
Le puits canadien couplé à une ventilation double flux permet de faire de belles économies ! Il permet de récupérer en moyenne 10 fois plus d’énergie qu’il n’en consomme.

 

Toutes les vidéos : Eco-énergie & Recyclage



Sommaire Vidéos Conseils