Rugby : portrait de Vincent Clerc

Pour son 10ème anniversaire de partenariat avec le rugby, Gedimat honore des joueurs emblématiques du Top14. Découvrez le portrait de Vincent Clerc
10 ans - Gedimat et le Rugby - Vincent Clerc

Fils d'un ailier Grenoblois tout à fait estimable, Vincent Clerc a dans ses gènes, les chromosomes qui font de lui un véritable numéro 14 : la vitesse, sans laquelle un ailier ne déborde pas, le sens du jeu qui l'aide à ne pas rester planté comme un piquet sur sa bande de terrain et une agressivité qui lui permet de défendre son territoire d'arrache-crampons, comme d'autres diraient d'arrache-pied. Que ce soit au sol ou dans le combat aérien des balles hautes où les ailiers sont désormais franchement concernés.

S'appeler Clerc et éclaircir le jeu tombe sous le sens, même si cela n'a pas fait, pour autant, de Julien Clerc un rugbyman! Toujours aussi disponible, notre puncheur continue à planter des essais, comme autant de banderilles sur l'échine des équipes adverses. Une mission qu'il accomplit avec le même enthousiasme et un professionnalisme égal depuis qu'il a pris, vingt ans plus tard, le relais de papa au FC Grenoble en 2001. Son travail de finition ouvre sur des victoires. Poser un cil sur son palmarès peut donner le tournis: deux grands chelems (2004, 2010), trois fois champions d'Europe avec le Stade-Toulousain (2003, 2005, 2010), trois fois champion de France (2008, 2011, 2012), meilleur marqueur de la Coupe du Monde 2011 (avec l'Anglais Chris Ashton), Mondial dont il a été finaliste...

Tout ça parce que, en plus de l'exemple de son père, il a assisté, à onze ans, en 1992, à Grenoble, à un entrainement des Wallabies champions du monde en titre, une révélation: - "J'ai toujours la photo de ce jour là dans ma chambre..." 

Le fringant Toulousain, qui possède les requises, d'éducation et de civisme, pour être le gendre idéal, ne cache pas combien  il été concerné, au point d'en être transfiguré, par la naissance d'Eloïse, sa fille: - « Oui un tournant dans ma vie ». Pour l'aider à construire sa vie à elle, il n'aura pas franchement besoin de Gedimat, par contre, il reconnaît combien le Groupement s'est avéré utile quand il a eu besoin de conseils éclairés pour bâtir sa maison. En rugby, les gros assument le gros ouvrage et les attaquants le finissent, un sérieux point commun avec Gedimat. Toujours d'humeur égale, « Clerc l'éclair » fait partie du ciel d'un rugby qu'il anime par ses coups de tonnerre qui, parfois, sont des coups de génie.

Articles associés